Voici encore un des plus beau village de France : Domme.

Situé lui aussi en Dordogne, Domme est une bastide. C'est en 1281 que Philippe III décida d'ériger une bastide sur cette falaise qui domine la Dordogne. Le village est ceinturé de remparts.

L'une des portes, la porte des Tours porte à l'intérieur les graffitis des Templiers qui y furent emprisonnés.

Domme

Après s'être garé sur le parking situé en bas du village, on monte à la place centrale par une longue rue où de part et d'autres des commerçants ont ouvert boutiques. Evidemment, comme de nombreux sites en Dordogne, l'endroit est touristique. Si vous ne souhaitez pas marcher, un petit train vous mènera à la découverte du village sans effort.

Domme

Domme connaîtra la prospérité au 17ème  puis périclitera, ce qui a facilité sa conservation jusqu'à nos jours.

Domme
Domme
Domme

Nous arrivons à l'église Notre Dame de l'Assomption située au point le plus haut du village. Elle date du 17ème siècle. Elle a été construite avec les pierres de l'ancienne église qui a été détruite durant les guerres de religion.

Domme

Elle est dotée d'un clocher mur.

Domme
Domme

Depuis la terrasse, on bénéficie d'une superbe vue sur la Dordogne.

Domme

En cette saison, il fait bon déambuler dans les ruelles, sans la foule estivale.

Domme
Domme
Domme
Domme
Domme

Voici l'arrière de l'abbaye. L'époque précise de la fondation de ce couvent n'est pas connue mais il existait déjà dans les premières années du 15e siècle. Chassés par Geoffroy de Vivans, chef des protestants, qui brûla le couvent en 1589, lorsqu'il prit la ville de Domme, les Augustins n'y furent rétablis qu'en 1617. L'année suivante y fut fondée une école qui enseignait la lecture, l'écriture, le calcul et les rudiments du latin.  Lors de la suppression des ordres monastiques, à la Révolution, les bâtiments et dépendances du couvent furent vendus.Le couvent occupait un grand rectangle. De cet ensemble il ne reste que la chapelle et un bâtiment reconstruit sur des bases anciennes.

Domme

De drôles de fruits poussent sur les arbres à Domme.

Domme
Tag(s) : #Dordogne