Nous voilà à la dernière étape de notre périple scandinave.

Nous traînons un peu en route pour dépenser nos dernières couronnes suédoises.
Dans l'après-midi, nous quittons la Suède. Nous prenons le ferry d'Helsingborg (Suède) à Helsingør (Danemark).

Nous apercevons l'imposant château de Kronborg à Helsingør. Nous étions allés le voir de plus près il y a deux ans en 2015

Danemark : Copenhague

Nous prenons possession de notre vaste appartement situé à 15 minutes du centre de Copenhague. Nous sommes à 3 minutes de la mer.

Danemark : Copenhague

Après le dîner, nous partons arpenter le bord de mer.

Danemark : Copenhague

Marrante cette balise en forme de bouteille de bière.

Danemark : Copenhague

Le lendemain, nous partons à la découverte de la capitale danoise. Une seule journée ce n'est pas beaucoup mais cela permet de voir quand même une grosse partie de la ville. Elle aurait mérité une journée supplémentaire.

Danemark : Copenhague

Comme à Stockholm, nous visitons le superbe hôtel de ville.

La construction du bâtiment, de style romantique national néo-Renaissance, a commencé en 1892, il a été inauguré en 1905. Il est inspiré de l’hôtel de ville de Sienne, en Italie. Il est caractérisé par la riche de l'ornementation de sa façade. Le bâtiment du haut de ses 105,6 mètres est l'un des plus grands de la ville.

 

Danemark : Copenhague

Nous réservons la visite guidée de l'intérieur

Le grand hall a des dimensions spectaculaires

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

La salle des mariages ne désemplit pas le jour de notre visite. Vite une photo entre deux. La guide nous a expliqué qu'on se marie en 5 minutes. C'est vite expédié !

Danemark : Copenhague

Nous redescendons le très bel escalier.

Danemark : Copenhague

Nous prenons la direction du Quartier Latin (et oui, comme à Paris)

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

Décidément, ces vieux camions Citroën ont la cote en Scandinavie. C'est le deuxième que l'on voit.

Danemark : Copenhague

Nous passons au pied de la Rundetårn, la tour ronde. Construite au 17ème siècle, elle abritait un observatoire astronomique, une église et une bibliothèque !

Danemark : Copenhague

Voici l'intérieur de l'église.

Danemark : Copenhague

Quand on vous dit que Copenhague est une ville de vélo, vous le croyez ?

Danemark : Copenhague

Ma petite marotte : les belles plaques d'égouts. 3 différentes à Copenhague, je suis gâtée.

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

Sur la place royale,  le palais Amalienborg fait bonne figure. C'est la résidence d’hiver de la famille royale de Danemark.

Danemark : Copenhague

La garde est assurée, entre deux beaux crayons de couleur !

Danemark : Copenhague

Plus loin, j'aperçois ces clochers ? tours ? aux formes spéciales et originales. J'aime beaucoup.

Danemark : Copenhague

Copenhague montre parfois de faux airs d'Amsterdam.

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

Enfin, pas toujours ;-)

Danemark : Copenhague

Voilà le quartier que je voulais voir : Le nouveau port.

C'est très très touristique et avec toutes ces terrasses de restaurants cela n'arrange rien, mais c'est si beau.

Ce bassin fut creusé au 17ème siècle pour permettre l'accès des navires à la place Royale. L'essor rapide du commerce entraîna la construction d'entrepôts et d'étroites demeures pour les marchands. Malfamé jadis, c'est aujourd'hui, un quartier très animé.

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

Au bout du port, nous passons devant ce lieu. Inutile de traduire ce mot emprunté à notre belle langue.

Danemark : Copenhague

Nous partons voir l'attraction de la ville. Sur le chemin, nous passons devant l'imposante fontaine de Gefion du nom de la déesse qui conduit ces belles bêtes.

Danemark : Copenhague
Danemark : Copenhague

On ne peut pas venir à Copenhague sans passer à côté de cette carte postale

Danemark : Copenhague

Et la carte moins glamour, l'envers du décor...

Le gars avec son tee shirt bleu a dû passer 15 minutes à "pourrir" les photos des touristes en ne voulant pas bouger.

Danemark : Copenhague

Nous mettons le cap sur le quartier de Christianhavn.

Cette tour en spirale est la tour de l'église Saint-Sauveur dans le quartier de Christianhavn. La flèche en spirale noire et or est entourée d'un escalier extérieur effectuant quatre tours autour de son axe. Au sommet se trouve un globe en or d'un diamètre de 2,5 mètres.

 

Danemark : Copenhague

Nous sommes ensuite aller voir le quartier Christiania. Ce quartier autoproclamé « ville libre de Christiania » est une communauté autogérée. Il a vu le jour en 1971 créé par des hippies, des chômeurs et des squatteurs.

Danemark : Copenhague

En 2003, Christiana comptait près de 1 000 habitants sur 34 hectares. Il possédait sa propre monnaie et toutes sortes d'activités culturelles et sportives, ainsi qu'un vaste espace agricole.

Le quartier a été l'objet de multiples controverses.

Danemark : Copenhague

Après avoir été toléré comme « expérimentation sociale », le 19 mai 2007,35 ans après la naissance de Christiania, une première maison est détruite. La démolition entraîna une vive protestation qui dégénéra en conflit avec la police conduisant à l'arrestation de 59 personnes.

La commune libre de Christiania et le gouvernement danois ont conclu, le 21 juin 2011, un accord qui permet aux habitants du plus célèbre quartier alternatif d’Europe d’en racheter à l’État la plus grande partie.

Danemark : Copenhague

La vente du cannabis y est toujours pratiquée à l'air libre (sous ces parasols). La vente et consommation de drogues dures, en revanche, sont interdites et punies d'un bannissement temporaire, voire définitif en cas de récidive

Danemark : Copenhague

Et bien c'est ici que se termine ce périple d'un peu plus de 3 semaines en Suède et en Norvège. J'espère que la découverte ou la redécouverte de ces pays vous aura plu. En tout cas pour nous, cela a encore été des vacances de rêve, des vacances comme nous les aimons.

Tag(s) : #Scandinavie, #Danemark, #capitales européeennes