Depuis plusieurs années, j'avais envie de me rendre en Anjou, région dont je ne connaissais que les noms de quelques châteaux et le goût des bons vins. 

Voilà qui est fait.

Je vous propose donc une petite escapade en Anjou, fin octobre. Nous commencerons la visite par la préfecture du Maine et Loire, Angers, avant de visiter quelques châteaux et une abbaye.

La région est si riche qu'il faudra très vite reprogrammer une autre escapade ;-)

 

Commençons donc par Angers et son château.

Autant se le dire de suite, hormis l'extérieur qui est assez particulier et qui est gratuit ;o), à mon goût, la visite n'a un intérêt que pour la célèbre tapisserie de l'Apocalypse. Donc, si vous souhaitez voir la tapisserie, payez l'entrée et profitez-en surtout pour bénéficier d'une visite guidée. Sinon, restez à l'extérieur de l'enceinte.


 

 

Angers-1.jpg

Blanche de Castille, la mère de St Louis alors Reine de France, fait édifier le château au 13ème siècle. Il regroupe alors les troupes royales.

A la fin du 16ème siècle, le gouverneur de la forteresse fait araser les toits des tours et des remparts pour s'adapter aux progrès de l'artillerie. 

Par la suite, elle servit à de nombreuses reprises de prison.

 L'enceinte du château mesure presque 1 km de long. Les 17 tours sont construites en schiste sombre ou ardoise et calcaire blond.

Angers-2.jpg

 

 

Un ensemble de bâtiments organisés autour de la cour constituaient au 14 ème et 15ème siècle un espace privé et administratif.

 

P1130730.JPG

 

La chapelle construite vers 1410

 

P1130729.JPG

 

Angers-8.jpg

 

Le chatelet du 15ème siècle, pittoresque par ses tourelles d'angles ornées de poivrières. Il s'agit du porche d'entrée de la résidence seigneuriale.

 

 

Dans un bâtiment pas bien joli construit 1954, est exposé la fameuse tapisserie de l'Apocalypse. Cette tenture reste aujourd'hui encore une oeuvre tissée aux dimensions exceptionnelles : 100 mètres de long sur 4,5 mètres de haut.

Commandée par Louis 1er, Duc d'Anjou, en 1375, presque la totalité de l'oeuvre nous est parvenue. Cette Bande Dessinée du Moyen Age illustre l'Apocalypse selon saint Jean. Une double interprétation peut être faite : une interprétation religieuse et une interprétation politique dans le contexte belliqueux de la guerre de 100 ans.

 

 

 

                         lP1130721.JPG

 

 

images.jpg

 

 

 

 

images--1-.jpg

 

 

 

St-M.jpg

 

Terminons par le détail le plus connu : Saint Michel terrassant le dragon.

Tag(s) : #Maine et Loire