En  ce 17 ème jour de notre périple, nous quittons Tallinn où nous logions pour amorcer la descente vers le Sud, vers le retour. Nous sommes à 2400 km de la maison.

Nous partons rejoindre notre dernière étape balte, à l'Ouest de l'Estonie, la ville de Tartu.

Pour le trajet, nous décidons de faire un crochet par la frontière avec la Russie et la ville, sur la frontière (mais côté estonien) de Narva ! Nous voulons nous imprégner de l'atmosphère "russe"

 

Vous ne verrez pas de photos de la ville qui a été totalement bombardée lors de la seconde guerre mondiale et totalement reconstruite à l'identique à la soviétique !! Des immeubles moches et des immeubles moches.....

 

Nous filons visiter le château de Narva, seul point d'intérêt de la ville. Il fait face à la frontière avec la Russie.

Dans un square qui précède l'entrée, cette colonne. Elle ne vous surprend pas ?

 

 

P1200243

 

 

Voilà un vestige de la période soviétique. On n'en voit plus du tout ailleurs .... si ostensibles, ni en Estonie, ni dans les 2 autres pays baltes, mais à Narva, je pense que l'on ne veut pas remettre de l'huile sur le feu.  Narva est presque une enclave russe en Estonie. Plus de 90 % de la ville est russophone !!!!

P1200244.JPG

 

Les abords du château sont plutôt coquets

 

P1200245.JPG

 

 

Pas de fioritures dans la cour où le donjon se dresse fièrement

P1200246.JPG

 

P1200248.JPG

 

P1200257.JPG

 

 

Face à nous, sur l'autre rive se dresse le château d'Ivangorod situé en Russie

P1200249.JPG

 

P1200250.JPG

 

P1200251.JPG

 

Il n'y a pas de doute, c'est bien la Russie

P1200253.JPG

 

 

Depuis la cour, nous observons la frontière

P1200254.JPG

 

La frontière pour piétons

P1200266.JPG

 

 

Second vestige de l'ère soviétique, ce Lénine qui trône dans la cour du château de Narva.

Incroyable !!!

P1200264

 

Nous nous arrêtons dans un hypermarché pour acheter 2 ou 3 bricoles. Les rayons sont indiqués dans les 2 langues, en estonien puis en russe. Nous ne verrons cela qu'à Narva.

 

20140811_131006.jpg

 

 

Nous repartons en direction du Sud et mon oeil est attiré par ce superbe ensemble. Il s'agit du monastère de Kuremäe où nous voulions faire une halte. Je ne le pensais pas si impressionnant.

P1200268.JPG

 

Avant de pénétrer à l'intérieur, comme nous sommes garés plus en aval, nous traversons le cimetière et ses croix uniformes. il est à l'extérieur du monastère.

P1200270.JPG

 

 

Nous arrivons à la porte d'entrée.

 

P1200276.JPG

 

Les fresques ornent les côtés du porche

P1200277.JPG

 

P1200278.JPG

 

Nous pensons découvrir un petit monastère. Nous sommes loin d'imaginer ce que nous allons voir. Une vraie petite ville, une grande communauté vit dans ce superbe parc, plus d'une centaine de religieuses. 

P1200280.JPG

 

Ce monastère de femmes a été fondé en 1892 par le gouverneur russe de l'Estonie.

Le monastère est une enceinte fortifiée dans laquelle pas moins de 6 églises ont pris place.

P1200281.JPG

 

P1200282.JPG

 

En 1919, l'Estonie indépendante confisque les terres du couvent qui passe sous l'autorité de l'église orthodoxe estonienne. 
Pendant la seconde guerre mondiale, le front ne fut parfois qu'à quelques kilomètres de distance. Les Allemands utilisèrent les murs du couvent pour y parquer les prisonniers russes. Le couvent survécu ensuite au communisme, notamment protégé par l'Evêque Alexius II. En 1991, 161 nonnes forment la communauté monastique de Pühtitsa à Kuremäe.

P1200284.JPG

 

P1200286.JPG

 

P1200293.JPG

 

Nous croisons à plusieurs reprises des religieuses affairées à leurs tâches quotidiennes

P1200285.JPG

 

Nous retrouvons, avec joie, les tas de bois rangés comme de superbes oeuvres artistiques.

P1200287.JPG

 

Le parc est très grand et en nous y promenant nous découvrons de nombreuses maisons ou églises colorées.

P1200289.JPG

 

P1200290.JPG

 

L'endroit respire la sérénité, la quiétude. Nous nous y sentons bien...

P1200297.JPG

 

Il est temps de repartir

Petite halte sur le lac Peïpous avant notre arrivée à Tartu

P1200299.JPG

 

Et je ne résiste pas à partager avec vous cette bonne vieille Lada. L'Estonie est le seul des 3 pays où nous avons vu quelques reliques à 4 roues.

P1200301.JPG

 

 

 

Tag(s) : #Estonie, #Pays baltes, #Europe