Nous arrivons presque au terme de notre beau voyage. Nous sommes le jour 18. Nous sommes arrivés à Tartu la veille au soir. Nous allons profiter de cette dernière journée en Estonie pour visiter cette ville très riche, la seconde du pays, connue dans le monde entier pour son Université. En effet, Tartu est la ville universitaire la plus importante d'Estonie. Son Université fut fondée en 1632 par le roi de Suède Gustav II Adolphe pour former le clergé luthérien et les fonctionnaires !

 

Voici l'Université. Le bâtiment actuel fut érigée de 1803 à 1809. Elle devint l'un des centres pédagogiques les plus éminents de l'empire russe.

P1200302.JPG

P1200333.JPG

P1200334.JPG

 

A quelques pas de là, nous rejoignons le centre historique de la ville. Les rues sont bordées de maisons de style néoclassique, maisons parfois reconstruites après les bombardements de la seconde guerre mondiale. C'est très harmonieux.

P1200308-copie-1.JPG

 

Nous arrivons sur la place de l'hôtel de ville.

Il date de 1789. Ce bâtiment est coiffé d'un joli clocheton qui abrite un carillon de 18 cloches.

Devant le bâtiment, une superbe fontaine : la fontaine du baiser des amoureux (1998). Elle est devenue le symbole de cette ville universitaire.

 

 

 

P1200304.JPG 

P1200306.JPG

 

Il est tôt et  nous sommes en vacances scolaires. Les rues ne sont pas encore très animées

P1200307.JPG

 


Cette demeure abrite un musée d'art. Remarquez-vous quelque chose de bizarre ?

P1200311.JPG

 

Elle penche dangereusement. J'ai retrouvé des images sur le net qui ne semblent pas très vieilles. Il n'y  avait pas ces étais pour la maintenir. Mais là, je crois que c'est vraiment nécessaire. On se rend compte du phénomène en regardant le bas du bâtiment. Ces fondations reposent partiellement sur les anciens remparts de la ville.

P1200312.JPG

 

Devant le bâtiment, une superbe scuplture

P1200315.JPG

 

Les maisons sont bien restaurées

P1200317.JPG

 

P1200319.JPG

 

Nous arrivons derrière l'église Saint Jean, encore une belle église en briques. C'est une église luthérienne. Bâtie au 14ème siècle, elle a été très endommagée lors des bombardements soviétiques de 1944. Laissée à l'abandon, elle a été reconstruite et elle a ouvert à nouveau ses portes en 2005, après 16 ans de restauration !

 

P1200316.JPG

 

P1200331.JPG

 

Elle a tout de même conservé 2000 figures en terre cuite qui ont fait sa renommée .Les figurines originales sont à l'intérieur,  pour les protéger. Des copies sont installées à l'extérieur, sur leur emplacement original.

P1200332.JPG

 

Nous montons ensuite vers la colline de la cathédrale (Toomemägi). Nous traversons le parc verdoyant et paisible.

P1200337.JPG

 

La cathédrale de style  gothique nordique se dresse face à nous. Cette imposant édifice du 13ème siècle érigé par les chevaliers Porte Glaive, fut reconstruit au 15ème siècle. Elle fut pillée au 15ème siècle, puis utilisée comme écuries et partiellement reconstruite entre 1804 et 1807. Elle abrite aujourd'hui le musée d'histoire de l'université de Tartu dans sa partie restaurée.

P1200338.JPG

 

P1200339.JPG

 

P1200341.JPG

 

Toujours sur la butte, nous découvrons l'Observatoire fondé en 1810.

P1200344.JPG

 

Nous redescendons en ville et découvrons cette scuplture très contreversée : le bébé nu de la taille de l'homme tenant dans sa main un homme nu de la taille du bébé.

P1200350.JPG

 

  Nous voilà maintenant face à ce bâtiment chargé d'histoire, de sombres histoires : l'ancien KGB.

Dès 1940, les organes de répression soviétique investissent les lieux. L'année suivante et jusqu'en 1944, ce sont les nazis. Puis à nouveaux les Soviétiques.

kgb.jpg

 

Les cellules installées au sous-sol ont été conservées en l'état et aménagées en musée, le musée des cellules du KGB.

La visite de ce lieu où ont séjourné les victimes de la répression dans l'attente de leur déportation ou de leur exécution est poignante et à glacer le sang.

Des salles regroupent des documents, des photographies et des explications qui évoquent les déportations dans les goulags ou les camps de la mort.

P1200351.JPG

 

P1200355.JPG

 

Au premier plan, la chaise sur laquelle les "suspects" étaient interrogés et au fond 2 cellules avec un toilette à gauche

P1200354.JPG

Les lits

P1200356.JPG

 

Nous repartons découvrir une autre partie de la ville, ces quartiers qui ne sont pas des lieux touristiques et par conséquent, qui ne sont pas restaurés.

Nous faisons une découverte. Nous avons beaucoup entendu parler dans les 3 pays baltes des bâtiments religieux confisqués par le régime soviétique après la seconde guerre mondiale. Nous allons en avoir une illustration avec cette église.

Nous découvrons une image de l'extérieur de l'église Maarja fin 19ème, début 20ème siècle.

Construite en 1842, elle fut incendiée en juillet 1941

P1200361.JPG

 

Puis des images de l'intérieur avant l'incendie

P1200362.JPG

 

P1200363.JPG

 

La voilà aujourd'hui !!!

P1200367.JPG

 

Elle fut transformée en gymnase sous l'ère soviétique. Voici son intérieur aujourd'hui. Elle a été rendue au culte en 2009 mais les traces de sa "transformation" n'ont pas été effacées. Regardez le sol. Une affiche illustre l'autel au fond.

P1200359.JPG

 

Voici l'intérieur avant qu'elle ne soit rendue au culte...un beau gymnase !

P1200365.JPG

 

Nous découvrons de superbes maisons dans une rue. Elles mériteraient d'être restaurées. A l'époque, elles devaient abriter de riches propriétaires.

Je les aime beaucoup avec leurs bow-windows, les jolies portes, le bois, leurs frises....

P1200368.JPG

 

P1200369.JPG

 

P1200371.JPG

 

P1200372.JPG

 

P1200373.JPG

 

P1200374.JPG

 

P1200375.JPG

 

P1200376.JPG

 

P1200377.JPG

 

 

Nous terminons notre visite de Tartu par la visite de la Brasserie A. Le Coq, l'une des 2 bières nationales estoniennes avec la Saku.

Un nom étrange pour un estonien.

20140807_132548.jpg

 

Alors un peu d'histoire.

En 1826, Mr Schramm fonde la première brasserie à bière en Estonie. Très prospère, l'entreprise fut rachetée en 1913 par un belge, Mr Albert Le Coq qui était limonadier à Londres.

Nationalisée à l'époque soviétique, l'entreprise a été privatisée en 1995.

 

Aujourd'hui les bâtiments industriels de 1898 ont été conservés ainsi que les machines, fours et cuves de l'époque. Dans cette partie de l'ancienne brasserie, un musée retrace la vie de la Brasserie. A côté, de nouveaux bâtiments ont été construits.

Voici les cuves intérieures dans lesquelles on prépare le doux breuvage (fermentation du malt, ajout d'eau....)

P1200384.JPG

 

P1200387.JPG

 

 

P1200388.JPG

 

Puis nous passons à l'extérieur, sur les citernes de stockage. L'épreuve est plutôt difficile avec mon vertige.

P1200392.JPG

 

P1200393.JPG

 

La vue est superbe depuis cet endroit et l'on voit que Tartu est très verte.

P1200389.JPG

 

P1200390.JPG

 

Nous arrivons à l'embouteillage

P1200400.JPG

 

P1200403.JPG

 

Puis à l'étape du conditionnement

P1200404.JPG

 

Les anciens bâtiments transformés en musée. Pour la dégustation, c'est en haut ;-)

P1200380.JPG

 

Ce lieu est chargé d'histoire. C'est très instructif car nous découvrons la fabrication artisanale avant la modernisation et de surcroît, dans les anciens locaux très bien conservés.

P1200414.JPG

 

P1200415.JPG

 

P1200413.JPG

 

Nous terminons la visite par une dégustation.

 

Voilà la dernière étape balte, il faut bien une fin. Nous avons beaucoup aimé Tartu qui se découvre aussi pour qui sait s'y promener en dehors des sentiers battus !! Le voyage n'est pas terminé. Il faut rentrer.

 

Le jour 19 sera consacré au voyage entre Tartu et Varsovie qui est sur le chemin du retour. 913 km et 12 heures de route !

A Tartu, nous sommes à 2300 km de la maison et en temps, nous avons 24 heures de route !! Même si nous roulons à 2 et nous relayons, cela fait beaucoup .

Pour ne pas enchaîner 2 grosses journées de route, nous nous arrêterons une journée pour visiter la capitale polonaise.

Donc la suite à Varsovie dans quelques jours

Tag(s) : #Estonie, #Pays baltes, #Europe