Etape incontournable, voici Pise (Pisa). Je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas y aller alors que nous n'étions qu'à quelques kilomètres. Mais je l'avoue, la foule que je m'attendais à y trouver ne m'enchantait pas.

Pise est dans tous les circuits touristiques des tours opérateurs, ce qui explique le monde..Et comme c'est plus petit que Florence vous imaginez. Mais bon, en plein mois d'août en s'y rendant le matin, c'est supportable !

 

 

P11701161.jpg

 

 

Nous nous garons à 5 mn de la place des miracles (Piazza dei miracoli)

La place des miracles est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1987.

Nous pénétrons à l'intérieur et je découvre cette enceinte close

 

 

Pise--15-.JPG

 

 

Face à nous, le baptistère, puis derrière le duomo (la cathédrale)  et la tour 

 

Pise--18-.JPG

 

 

En fait, le duomo fut le premier bâtiment construit sur ce site, entre 1064 et 1118

 

Pise--1-.JPG

 

 

 

 

 

Nous entrons dans le baptistère.

Dédié à Saint Jean Baptiste, il

a été le premier baptistère italien.

Sa base assez simple tranche nettement avec les parties supérieures

Pise--20-.JPG

 

Les fonds baptimaux sont de
Guido Bigarelli da Como

Pise--6-.JPG

 

 

Nous sommes montés à l'étage pour voir les fonds baptimaux d'en haut.


C'est le plus grand baptistère d'Italie. Sa circonférence est de 107, 24 mètres, sa hauteur de 54,86 mètres. La coupole est couverte de tuiles rouges du côté donnant vers la mer et de lastre de plomb vers le levant. L'intérieur, très simple et sans décoration présente une acoustique exceptionnelle. Le fond baptismal, de forme octogonale au centre, date de 1246. La statue de Saint Jean Baptiste, au centre du fond baptismal est en fonte. Le pupitre fut sculpté entre 1255 et 1260. Il représente des scènes de la vie du Christ. Les scènes sur le pupitre et particulièrement la figure d'Hercule nu préfigurent la renaissance.

 

Pise--8-.JPG

 

 

La chair de Pisano repose sur des colonettes dont 3 sont portées par des lions (nous retrouverons ces lions à Sienne ;-))

 

Pise--13-.JPG

 

Nous avons visité le cimetière monumental. Il n'y avait presque personne.

Il s'agit d'un cimetière entièrement clos

 

 

Pise--14-.JPG

 

 

 

On entre par le centre du bâtiment. Voici l'aile droite

Pise--29-.JPG

 

 

 

et l'aile gauche

Pise--28-.JPG

 

 

Dans les galeries, au sol, ce sont des tombes

Ce cloître gigantesque abrite quelques 600 tombes

Pise--31-.JPG

 


Les murs étaient recouvert de fresques monumentales peintes entre 1360

 et le 17 ème siècle. Hélas, il n'en reste plus qu'une seule d'authentique. Lors de la seconde guerre mondiale, en 1944,  les bombardements américains ont provoqué l'incendie du bâtiment.

Pise--35-.JPG

 

La façade du duomo (vue depuis le baptitère) est typique avec sa polychromie

 

Pise--11-.JPG

 

Pise (3)

 

Pise (21)

 

Fresque au desus de la porte centrale

 

Pise (4)

 

Nous entrons à l'intérieur et nous avons le droit de prendre des photos, ce qui n'est pas le cas partout

C'est splendide ! Mais pas le plus bel intérieur de duomo que nous avons vu (ce n'est pas peu dire n'est ce pas ?!)


L'intérieur est divisé en cinq nefs. La fresque représentant le dôme doré de l'Assomption de la Vierge a été peint par Horace et Jérôme Riminaldi en 1631. La chaire de style gothique dans la moitié environ de l'église est une œuvre de Giovanni Pisano.

 

Pise--25-.JPG

 

Pise--24-.JPG

 

 

Commencée en 1174 par Bonanno Pisano, la tour ne tarda pas à s'enfoncer dans le sol.

Nous n'avons pas gravi les 249 marches pour atteindre le sommet, il faisait chaud et nous nous sommes réservés pour le campanile de Florence ;-)

La tour penche bien même si nous avons appris dès notre retour que "miraculeusement" elle se redresse légèrement

Pise--19-.JPG

 

 

au point de croire qu'elle est droite ;-)

Pise--37-.JPG

 

 

 

Nous nous retournons pour prendre en photo tous les touristes qui jouent à faire semblant de toucher ou de retenir la tour.

Je trouve marrant ces clichés décalés

 

Pise--36-.JPG

 

Cela donne des poses marrantes et je ne vous parle pas des personnes perchées ou penchées sur des piquets

 

Pise--39-.JPG

 

Voilà la fin de notre étape à Pise, la plus touristique car vraiment beaucoup de monde concentré sur un si petit espace.

Tag(s) : #Italie, #Europe